Comment réussir votre film en 3d relief ?

02.02. Le relief et la vision monoculaire

mercredi 6 février 2008 par Laurent Verduci

D’autres facteurs liés à la vision monoculaire augmentent la sensation de profondeur en vision binoculaire :

La vitesse apparente : les éléments en premiers plans semblent se déplacer plus vite que ceux en arrière plan.

La distance : le contraste, la vivacité des couleurs, la définition des détails diminuent en fonction de la distance.

La perspective : plus les éléments observés sont éloignés de nous plus ils nous semblent petits et déformés selon plusieurs lignes de fuite.

La parallaxe : « c’est le déplacement de la position apparente d’un objet, dû au changement de position de l’observateur. Son ampleur est fonction de la distance. Plus l’objet est proche, plus elle est importante. » (M. Couchot)

Le mouvement : les déplacements successifs du point de vue, par rapport à un élément observé, vont augmenter la quantité d’informations de volume de cet élément et du décor qui l’entoure.

Les ombres et la lumière : émises ou reçues, vont donner des indications sur le volume des éléments et leur position par rapport à la lumière.

Les parties cachées des arrières plans par les premiers plans : si un élément cache partiellement un autre c’est qu’il est situé devant.

La reconnaissance d’échelle : la perception d’éléments identiques mais à des échelles différentes permet au cerveau d’apprécier leurs distances entre-elles et par rapport au point de vue.

Document de base déposé à la SCAM le 20/12/2007.

E-mail : laurent.verduci@free.fr

Téléphone : 01 69 40 91 99

Mobile : 06 72 10 19 98


Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 98617

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d [11132] + ALTERNATIVES

RSS RSS02 COMMENT VOIT-ON EN RELIEF ?